Actualités

Grand Londres et (presque) Grand Paris (2)

19 mai 2016 | 0 commentaire

Alors que Londres est organisé en deux niveaux d’administration, le (presque) grand Paris dispose de pas moins de cinq niveaux d’administration, avec la métropole, la région, les établissements publics territoriaux, les départements et les communes, sans oublier le syndicat des transports d’Ile de France (STIF) et la société du Grand Paris (SGP). Deuxième volet de notre tour d’horizon.

La région, ses huit départements et ses 1300 communes. 5 milliards de budget pour la région et plus de 9 milliards pour les départements de l’Ile-de-France. Sans oublier les communes et les intercommunalités de la grande couronne.

La métropole du grand Paris (MGP) : 3,4 milliards deuros dont 3,3 milliards deuros redistribués. Avec 209 élus, la MGP élabore le schéma de cohérence territoriale (SCOT) et réalise des opérations d’aménagement d’intérêt métropolitain. Elle crée et aménage les zones d’activité d’intérêt métropolitain. Elle définit le programme local de l’habitat et conduit des actions en faveur du logement social. Elle aménage et gère les aires d’accueil des gens du voyage. Elle construit et aménage de grands équipements culturels et sportifs de dimension internationale ou nationale.

Les établissements publics territoriaux (EPT). Avec 1054 élus pour 131 communes dans 12 territoires, les EPT regroupent l’ensemble des communes de la MGP à l’exception de Paris. Ils assurent des fonctions de proximité en matière de politique de la ville, d’équipements culturels et sportifs, d’eau et assainissement, de gestion des déchets ménagers et d’action sociale. Les EPT exercent également les compétences que les communes avaient transférées aux intercommunalités supprimées. Les ressources des EPT proviennent essentiellement d’autres collectivités. De 2016 à 2020, ils perçoivent la cotisation foncière entreprise (CFE).

Le syndicat des transports de l’Ile-de-France (STIF) : plus de 9 milliards d’euros, dont près de 7 milliards reversés à la SNCF et la RATP. Le Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) est l’autorité organisatrice des transports de la région Ile-de-France. Les membres du STIF sont la Région Île-de-France et ses huit départements  de la petite (75-92-93-94) et grande couronne (77-78-91-95). L’État s’en est retiré en 2005. Le STIF est depuis présidé par le président du conseil régional d’Ile-de-France.

La société du Grand Paris (SGP): un peu moins de 1 milliard d’euros. La SGP conçoit et réalise le réseau de transport public du Grand Paris (RTGP) connu sous le nom de Grand Paris express, de conduire les opérations d’aménagement ou de construction liées au RTGP, de porter son financement et d’organiser les relations entre la SGP et les autres acteurs concernés par le projet que sont la RATP, le STIF, la SNCF.

Il resterait à comparer le nombre d’élus entre les deux villes capitales. A ce petit jeu, et toutes structures confondues, Paris écrase Londres dans une proportion de 1 à plus de 50. Ce qui faisait dire au directeur de l’une des plus grandes épreuves sportives du monde que, lorsqu’il sollicitait les élus britanniques, une semaine suffisait pour avoir un courrier d’engagement ferme de la municipalité. En France, le délai est porté à plusieurs semaines voire mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − six =