Actualités

2016 dans les territoires (3)

19 décembre 2016 | 0 commentaire

La France frappée au cœur de son identité, avec l’exécution d’un prêtre catholique dans une église. La sécurité dans les écoles et les journées du patrimoine. Tel est le bilan dans les territoires du troisième trimestre 2016 .

Juillet : les églises, c’est la France ! 45000 églises en France. Réparties sur l’ensemble du territoire national. C’est dire si la France a partie liée avec le catholicisme. Il est fondamental de rappeler ce chiffre alors que le terrorisme islamiste vient de frapper encore, cette fois-ci à Saint-Etienne-du-Rouvray (76), en exécutant un ministre du culte devant ses fidèles. C’est donc la France qui a été frappée, et non pas seulement la « communauté catholique ». Nier les « racines chrétiennes de la France et de l’Europe », comme l’a fait un commissaire européen – Français au demeurant ! –  est une contre-vérité dangereuse. Car, quel avenir proposer à un peuple sans racines ou dont celles-ci sont réfutées ? Comment s’étonner au passage du discrédit dans lequel est tombée l’Europe ?

Août : école et sécurité. Vous venez d’apprendre que le maître du Nouveau roman vient de décéder. En hommage à Michel Butor, vous décidez de vous inspirer librement du style si particulier de La modification, roman qui lui valut la reconnaissance internationale lors de sa publication, en 1957. Vous consultez votre agenda et vous vous apercevez que le jour de la rentrée des classes approche. Vous décidez alors de regarder quels sont les apports de cette année scolaire du côté des élus locaux. Il vous revient en mémoire que la France compte plus de 63000 établissements scolaires, publics et privés et que la question de la sécurité sera essentielle. Vous vous rendez compte que le « plan sécurité» annoncé par l’Etat revient à offrir généreusement l’équivalent d’une serrure par école.

Septembre : Patrimoine, je vous aime. Secrets d’histoire (territoriale) vous emmène en cette fin de semaine aux journées du patrimoine et ses 16000 sites ouverts ! Vous voulez découvrir les trésors insoupçonnés de l’origine de ces manifestations ? Suivez nous… pour ces journées que tant la droite que la gauche peuvent revendiquer. Oubliées donc – temporairement du moins –  les querelles entre la culture-patrimoine, davantage conservatrice, et la culture-art contemporain, davantage progressiste. Pratique n’est-ce-pas en cette année présidentielle ? D’autant que, pour s’y retrouver dans l’offre, le ministère de la culture a proposé un classement géographique… par département. Comme quoi, ce niveau de collectivité que les pouvoirs publics, président de la République en tête, voulaient voir promptement disparaître à l’aune de la réforme territoriale, sert encore et toujours.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + neuf =