Actualités

2016 dans les territoires (4)

22 décembre 2016 | 0 commentaire

Le Nobel de chimie… à la France pour sa contribution majeure à l’explosion des territoires. Un roman de Sylvain Tesson dont la trame suit les territoires. L’échec de la réforme territoriale de grande ampleur tentée par Matteo Renzi de l’autre côté des Alpes. Un quatrième trimestre riche dans les territoires.

Octobre : le prix Nobel de chimie à la France. Explosions en série. Réactions en chaine. Énergie des mouvements. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Le comité de Stockholm a décerné le prix Nobel de chimie… à la France pour sa contribution majeure à l’explosion des territoires. Le gouvernement aurait bien voulu supprimer du tableau périodique l’un de ses éléments, appelé le « départementium », mais les chimistes locaux ne l’ont pas entendu de cette oreille. Du coup, son nom a été changé même si ses propriétés sont devenus réfractaires au symbole « Ag ». De nouveaux éléments ont été découverts, tels le « metropolium », dont la teneur en compétences est très supérieure à la « communautas urbanium ».

Novembre : Sur les chemins noirs. Un rapport gouvernemental relatif à « l’hyper-ruralité » qui se confond presque, dans sa cartographie, avec le cheminement du loup après son retour en France. Le rapprochement est audacieux ! Dans son dernier essai intitulé Sur les chemins noirs, l’écrivain Sylvain Tesson le tente, passant ainsi des grands espaces des forêts de Sibérie et de la retraite de la Grande Armée auxquels il nous avait habitués aux conceptions françaises de l’aménagement du territoire. Arrêt sur image.

Décembre : le Sénat et le peuple romain (SPQR). Réforme des régions. Suppression d’un échelon territorial. Forte baisse du nombre de sénateurs. Non non, nous ne sommes pas en France mais de l’autre côté des Alpes où Matteo Renzi, le chef du gouvernement de centre droit, a perdu le référendum institutionnel de grande ampleur qu’il avait initié. En quelque sorte, une version actualisée du Sénat et du peuple romain…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =