Actualités

Astérix dans les territoires

19 octobre 2017 | 0 commentaire

Nous sommes en 2017 après JC. Toute la Gaule territoriale est sous la coupe de Bercyx ? Toute, non ! Car une tribu, une peuplade, un territoire que dis-je, une frange, résiste encore et toujours à l’envahisseur des libertés locales. Cette faction se réunit d’ailleurs en ces jours sous le soleil de Massilia, pour le congrès des departementium que le pouvoir voudrait d’ailleurs voir réduire à néant.

Tadebeauxsoustusaix. Le pouvoir transalpin a demandé à ses préfets, pardon ses légats,  d’envoyer ses légions et ses collecteurs d’impôts récupérer le maximum de sesterces. Il a même mis au point un système pour que les territoires réduisent leurs dettes pour payer à la place de l’Empire central. Non mais quel toupet !

Payamaplax. Assurancetourix n’en revient toujours pas ! Rome lui demande désormais de payer (aussi) pour l’accueil de ceux qui ne sont pas encore citoyens. De payer pour les documents de circulation. De payer pour la rénovation des bâtiments de Rome. De payer pour les habitations latines mélangées (HLM). Et, tant qu’on y est, pourquoi pas demain entretenir les compagnies romaines de sécurité (CRS) ?  Agecanonix, malicieux, indique que c’est déjà le cas ! Oui, les territoires paient déjà pour les camps (non retranchés) des légions des gens d’armes.

Quelle potion magique ? Il faut garder une vue panoramix des territoires ainsi assiégés. Même si le pessimisme demeure, ce congrès annuel dans la forêt des Carnutes va redonner moral aux territoires. Car Larcherix, qui vient de remporter les élections au Sénat, se fait fort de défendre les villages assiégés. Il sait qu’il ne peut pas proclamer l’indépendance car il se doute que les légions déferleraient sur lui comme en Hispanie il y a quelques jours. Alors, en attendant, sur le vieux port, le banquet réunit les chefs des tribus. A défaut de maîtriser les événements, feignons de les organiser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + trois =