Actualités

Des IGAMIES aux nouvelles regions

21 mars 2016 | 0 commentaire

Ca s’est passé un 21 mars. En 1948, une nouvelle espèce (administrative) voit le jour. En effet, la loi crée les inspecteurs généraux de l’administration en mission extraordinaire, identifiés par l’acronyme  IGAME. Des préfets de région avant l’heure.

Maintien de l’ordre. La reconstruction de la France va s’effectuer sans que l’idée de région ne se concrétise. En effet, la Constitution de 1946 reconnaît les communes et les départements. La vie politique de l’après-guerre est dominée par le climat de la guerre froide. En France, l’année 1947 est marquée par de très nombreuses grèves. Le parti communiste a quitté le gouvernement, mettant fin au tripartisme, cette alliance entre le MRP, les socialistes et les communistes. Les CRS connaissent leur première véritable mission de maintien de l’ordre avec les grèves de  la fin de l’année viagra est il en vente libre. L’organisation administrative prend en compte cette nécessité de regrouper les acteurs sous la houlette de préfets disposant de l’autorité nécessaire.

Des préfets de région ? La loi du 21 mars 1948 prévoit que huit emplois d’inspecteur général en mission extraordinaire sont créés à l’inspection générale de l’administration au ministère de l’intérieur. Ces hauts fonctionnaires ont rang, prérogatives et traitement de préfet hors classe. Initialement il avait été prévu que ces super préfets résideraient à Paris, pour être envoyés en mission en tant que de besoin. Les igamies sont créées selon un découpage administratif groupant plusieurs départements. Il s’agit essentiellement de circonscriptions à vocation économique administrées par un représentant de l’État. Elles visent alors à coordonner l’action de la région militaire et des préfets de départements. Les IGAME ont autorité sur plusieurs départements. Le général de région militaire, les forces de police et la gendarmerie lui sont subordonnés, ainsi que les préfets de départements ; ce qui leur donne une grande autorité.

L’héritage dans le découpage régional de 2015. Les inspecteurs généraux de l’administration en mission extraordinaire sont les prédécesseurs des préfets de région. Les igamies concernaient alors tout le territoire départementalisé de la France, en métropole et en Algérie. Près de soixante-dix ans plus tard, certaines des « igamies » sont reprises dans le découpage de 2015 : c’est le cas par exemple des régions Auvergne – Rhône Alpes ou Alsace – Lorraine – Champagne Ardenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + un =