Actualités

Dunkerque… territorial

20 juillet 2017 | 0 commentaire

Sur les écrans depuis hier. Un film qui retrace le rembarquement de centaines de milliers de soldats britanniques et français, sous la menace de la Wehrmacht. C’était à Dunkerque, durant la débâcle de 1940. Quelques décennies plus tard, opérons un rapprochement suite à la « conférence des territoires » qui s’est tenue le 17 juillet dernier. En route pour le rembarquement… territorial !

Rembarquement des crédits. 13 milliards d’euros d’économies supplémentaires sont demandées aux collectivités sur  la période 2017-2022. Ce chiffre est à rapporter aux 260 milliards d’euros de budgets annuels cumulés des collectivités locales. En l’état, il n’y a pas d’annonce de baisse des dotations, mais une incitation en forme de menace selon laquelle  « les collectivités qui ne joueront pas le jeu seront sanctionnées ».

Rembarquement de la fiscalité locale. Une « réflexion d’ensemble sur la fiscalité locale » va être conduite avec, comme il se doit, une « commission de travail ». Son objectif affiché est de « maintenir l’autonomie fiscale des collectivités ». Mais c’est bien sûr ! L’Etat supprime 80 % de la taxe d’habitation pour les communes et intercommunalités. Il la remplace par une « compensation », figée naturellement, et il parle de maintenir l’autonomie fiscale. Ça s’appelle juste une contradiction absolue.

Rembarquement des élus et des fonctionnaires. Une baisse du nombre des élus locaux est « demandée ». Elle pourrait être « proportionnelle à la baisse attendue du nombre des parlementaires » car, bien sûr, nos concitoyens ne « comprendraient pas un traitement différencié ». Seul petit problème : plus de 80% des élus exercent leur mandat bénévolement ! Le couplet des « économies » ne tient donc pas. Bon, il faudrait alors s’attaquer au nombre des agents publics locaux. C’est sûr, on leur demande chaque année des tâches supplémentaires (cartes d’identité, enregistrement des PACS) et de financer des programmes relevant des compétences de l’Etat (bouclage d’opérations routières, dépollution de sites…). Mais en diminuant le nombre de leurs agents, et « dans le respect des partenaires sociaux » et « sans diminuer le service à nos concitoyens » qui « l’exigent »…

Une suggestion : pour relancer la machine, il faudrait une dynamo. Ça tombe bien ! C’était justement le nom de l’opération de rembarquement à Dunkerque…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =