Actualités

Grand Londres et (presque) Grand Paris

18 mai 2016 | 0 commentaire

Un nouveau maire à Londres. Le (lent) démarrage du Grand Paris. L’occasion de faire le point, en deux billets, sur l’organisation territoriale de ces deux villes qui se disputent depuis plusieurs siècles le titre de plus grande ville d’Europe. D’un côté, Londres et ses deux niveaux d’administration. De l’autre, Paris et ses cinq niveaux, avec la métropole, la région, les établissements publics territoriaux de la petite couronne, les départements, les intercommunalités de la grande couronne les communes, sans oublier le syndicat des transports d’Ile de France (STIF) et la société du Grand Paris (SGP). 

Londres : deux niveaux d’administration

 Le Grand Londres (25 élus) – 23 milliards d’euros dont 16 milliards d’euros pour les transports. En 1999, le gouvernement britannique instaure un mandat de maire élu au suffrage universel direct. Le maire concentre à la fois des pouvoirs exécutifs et législatifs. Le maire et la London Assembly forment ainsi la Greater London Authority, l’autorité du Grand Londres. Le budget du Grand Londres n’est pas supérieur à la somme des budgets des 33 municipalités – 32 boroughs et la City de Londres – qui composent le Grand Londres.

33 municipalités qui, pour leurs actions (25 milliards d’euros) dépendent de l’échelon politique du Grand Londres. Quinze après sa création, le Grand Londres est considéré comme un succès. L’absence de barrière géographique entre le centre de la capitale et la banlieue londonienne participe à la réinvention de la capitale britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 13 =