Actualités

Le tour des congrès

5 septembre 2016 | 0 commentaire

Demandez le programme… Le tempo est immuable ou presque. Après la rentrée et avant l’adoption de la loi de finances, se situe le temps des congrès, conventions, et autres réunions des principales associations d’élus. Toutes ? Non. Sauf une, qui n’aura pas lieu cet automne. Il s’agit du congrès des maires qui… a déjà eu lieu au printemps dernier. Petit tour d’horizon…

Régions : quel sacre à Reims ? Quoique chahutés par les contribuables et les citoyens pour cause de réformes coûteuses et décidément très peu visibles, les organisateurs du congrès des régions de France n’en gardent pas moins le sens de l’humour. Heureusement ! L’an dernier, le congrès se tenait à Rouen, sur le bûcher des anciennes régions pourrait-on dire. Le lieu choisi cette année est tout aussi symbolique… Mais il ne s’agit (même pas) d’une capitale régionale ni d’une préfecture d’ailleurs! Un joli lot de consolation pour la ville du sacre des Capétiens. Un atelier est attendu avec impatience. Son titre ? « Les régions sont aujourd’hui les pilotes des politiques de l’emploi ». Il sera intéressant d’avoir la position de Pôle emploi, qui relève toujours de l’Etat…

Départements : le congrès de (la) Vienne. Cap sur le Futuroscope pour les élus départementaux, sur le site emblématique voulu par René Monory, l’ancien Président du Sénat. Les présidents des départements « affineront leurs propositions pour une nouvelle organisation des politiques de solidarité ». Il est vrai que les politiques sociales représentent plus de la moitié de leurs dépenses annuelles. De plus, les négociations pour une recentralisation du revenu de solidarité active (RSA) ont échoué ce printemps. Mais n’est pas Metternich qui veut…

Intercommunalités : Un traité à Strasbourg pour partager les futures ex-communautés ? Direction Strasbourg qui, bien que capitale de la nouvelle région Grand Est, accueillera la convention des intercommunalités. Près de la moitié des petites communautés auront disparu à la fin de l’année. Pas de quoi réjouir les congressistes donc, lesquels se consoleront, ou pas, en apprenant que le nombre des métropoles, lui, aura doublé…

Villes : le traité de Paris a déjà été paraphé. Pour mettre fin au conflit ouvert entre les maires et l’Etat, le président de la République a décidé en fin mai non pas d‘augmenter les dotations des maires mais de leur en retirer moins que prévu. Avec une bonne communication, cela tiendra-t-il jusqu’au (joli) mois de mai prochain ? La réponse est attendue avec la saison des parrainages à la présidentielle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − quatre =