Actualités

Sonde d’une nuit d’été

5 septembre 2019 | 0 commentaire

Premier week-end après la rentrée. Les forums des associations vont rythmer la fin de semaine dans nombre de communes, grandes et petites. Un moment incontournable de convivialité pour tous les âges, tout en hésitant entre théâtre (d’improvisation) et club de tir (aux pigeons). Naturellement, les zélus ne sauraient manquer « le » rendez-vous ! Enfin, sauf pour ceux qui seront au congrès de leur parti. C’est ballot pour commencer une campagne municipale… Mais bon, qui dit élections dit sondages. Suivez-nous pour les songes d’une nuit d’été.

 

Carottage. Une technique de sondage. Ah mais oui c’est vrai, c’est le terme que l’on utilise habituellement pour sonder un sol. Mais là, on est sur une autre planète. Celle des zélus, candidats et sortants. Désignés et dissidents. Têtes de liste et chef de file. Soutenus ou non. De là à penser que les sondages ne seraient pas dans le vrai… On vous invite à lire les précautions qui accompagnent désormais tout sondage digne de ce nom. Comment les trouver ces fameuses précautions ?  C’est simple. C’est le paragraphe qui est plus gros que le sondage lui-même.

Sont d’âge. Est-ce à dire qu’ils sont datés ? Quoi donc ? Les élus ? La durée des fonctions exercées par les sortants ? Les retards à rattraper des challengers ? Tout est dans cette complexité d’appréhender la France des 400 pays et des 900 communes de plus de 10000 habitants. Et puis on ne peut même plus se forger une opinion avec la lecture de votre hebdomadaire favori sur l’enquête annuelle portant sur « la ville où les impôts sont les moins chers ». Ben oui, la taxe d’habitation n’existe plus. Toutefois, le gouvernement se chipote encore pour savoir si la fin est programmée pour 2022 ou 2023. On peut penser que la suppression définitive avant la présidentielle s’impose. En voilà un beau sujet de sondage !

Le meilleur des sondes. Les prochains mois vont être riches en enquêtes en tout genre, plus particulièrement dans les grandes villes. C’est quoi pour l’État une grande ville ? Réponse, c’est une commune qui a plus de grands électeurs au Sénat que de conseillers municipaux. Et le seuil est à … 30000 habitants. Voici pourquoi, depuis des décennies, la notion de grande ville aux municipales commence à 30000 habitants. Il y en a 250. On n’est donc pas très loin de la difficile gouvernance d’un pays qui comprend 350 fromages…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − dix =