Actualités

Allumer le feu pour raviver la flamme

11 novembre 2020 | 0 commentaire

11 novembre. Dans la longue histoire de notre creuset national, il est important de commémorer l’armistice de 1918, alors que nos sociétés désenchantées et largement désacralisées traversent cette période particulière, faite de doutes et d’interrogations. Plongeons-nous dans trois 11-novembre pour que la flamme ne s’éteigne pas. 

11 novembre 1920 : le feu de l’héroïsme. 
La tombe du Soldat inconnu est installée sous l’arc de triomphe de l’Étoile. Elle accueille le corps d’un soldat non identifié, mort lors de la Premiere Guerre mondiale et reconnu français, pour commémorer symboliquement l’ensemble des 1.350.000 soldats morts pour la France dans ces combats meurtriers, depuis la retraite de Charleroi.
11 novembre 1923 : la flamme du Souvenir. La première flamme est allumée par André Maginot, ministre de la Guerre. Depuis cette date, la flamme ne s’éteint jamais et chaque soir, sous l’Arc de Triomphe, une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée. Commémorer pour se remémorer. Les rituels sont importants, et certainement plus encore aujourd’hui. D’où l’importance de l’association, depuis de nombreuses années, des plus jeunes, de toutes les classes d’âge.
11 novembre 1940. La flamme de l’espérance. Apres la débâcle du printemps 1940, l’occupant allemand supprime le jour férié du 11 novembre. Les recteurs annoncent que, pour les étudiants comme pour les lycéens,  ce sera travaillé comme un autre. Toutefois, tout au long de la journée, des Parisiens viennent sur la tombe du Soldat inconnu. En fin d’après-midi, plusieurs centaines d’étudiants convergent vers la place de l’Étoile. Y rejoignant jeunes actifs et lycéens, étudiants, ils entonnent La Marseillaise, avant d’être sévèrement dispersés.
Cette flamme est donc devenue au fil des ans le symbole de l’espérance dans l’avenir et de foi dans le destin de notre pays. Ainsi, en ce jour d’entrée au Panthéon de Maurice Genevoix, ceux de 20, de 23 et de 40 rendent hommage à ceux de 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =