Actualités

Comment rafler la mise ?

2 février 2020 | 0 commentaire
Mary Higgins Clark vient de décéder. En hommage à celle qui meubla peut-être de longs déplacements pour atteindre les points éloignés de la France périphérique. Et même si l’on s’égare au-delà de Deauville, Cannes et autres contrées des festivals, empruntons-lui quelques uns de ses titres.

Comment rafler la mise ? La reine du suspense pourrait venir en aide aux candidats. Allez, un petit sondage par ci, une petite mesure par là… N’oubliez pas que l’inflation guette : il y a 20 ans, l’État promettait les maisons à 100000 €. Aujourd’hui c’est un candidat, en posture délicate dans les sondages à Paris, qui propose une aide de la mairie à l’acquisition de… 100000 €. Une chouette mesure de nature à repeupler Paris. Candidats provinciaux, ne vous réjouissez toutefois pas trop, car c’est une compétence des zinterco. Sans compter que, vue des territoires, cette idée même ne peut qu’accentuer le décalage Paris-province. Avant que demain, évidemment, on ne rase gratis…
De si belles fiançailles. La mariée était en vert dirait aujourd’hui François Truffaut. Assurément, la couleur verte est une nuance de la palette du peintre qui marche  fort pour les municipales 2020. Toutefois, le mot même de nuance et de coloration (politique) fait moins sourire place Beauvau depuis que le Conseil d’État a retoqué les dispositions qui, appliquées avec… nuance par les préfets, eussent pu donner une image de la carte électorale etc etc… Allez, circulaire, y a rien à voir !

Entre hier et demain. Les 15 et 22 mars, ce sera la maison du guet avant le dépouillement puis jour de chance pour les vainqueurs. Pour les autres, ce sera rien ne vaut la douceur du foyer, avant d’attaquer le temps des regrets. D‘ici là, meetings et promesses vont s’enchaîner dans cette ambiance si particulière des campagnes, faite de promesses, de (futurs) renoncements, sans oublier les inévitables trahisons que la trinité électorale (sénatoriale, départementale, régionale) pardonnera ou pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =