Actualités

Le maillot jaune de la rentrée

24 août 2020 | 0 commentaire

Pour la première fois de son histoire, le Tour de France va débuter à  la fin août. Magnanimes, on vous donne en exclusivité les premiers classements intermédiaires, et alors que la rentrée se profile dans les territoires. Avec, bien sûr, les maillots idoines.

Maillot jaune : les maires. Incontestablement, ce sont les maires qui se sont emparés de la précieuse tunique. Ils se sont glissés dans toutes les bonnes échappées, depuis celles des gilets… jaunes, en fin 2018. Le public les a applaudis lorsqu’ils ont prêté les podiums d’arrivée à l’occasion du grand débat, en 2019. Les électeurs ne s’y sont pas trompés, en les reconduisant massivement lors des municipales du printemps 2020.
Maillot blanc à pois rouges : les régions. La crise du covid-19 les a remises en selle. Les régions ont en effet su grimper les cols de l’indifférence, suite à un redécoupage qui n’a aucunement augmenté la force de leurs équipes, ni leurs budgets d’ailleurs. Imprimant leur présence dans les territoires, pour marquer des points décisifs, elles ont investi le champ des aides économiques. De bon augure avant le contre-la-montre (électoral) du printemps prochain, en 2021…
Maillot vert : le Sénat. Désignant le vainqueur du classement par points, il sera attribué le 27 septembre, après le renouvellement sénatorial. Parions que le Sénat saura monter sur la première marche ! Ou plus exactement la majorité sortante de la chambre haute. Ce qui pourrait  amener le grand organisateur du calendrier à prendre en compte le résultat de ces sénatoriales, et pas uniquement pour la fin de la saison.
Maillot blanc : les métropoles. Au Tour de France, le maillot blanc désigne le meilleur jeune. Et ça tombe bien : les métropoles sont les dernières venues dans le peloton. Un temps d’accoutumance est donc nécessaire, tant de la part des autres équipes que du public. Pour s’insérer avec efficience dans le peloton et ne pas gaspiller leur capital dans les étapes de montagne.
Lanterne rouge : les départements. Radio Tour nous indique que l’équipe des départements ne semble pas au mieux. Son échappée pour intervenir dans l’économie, durant et après le covid, a tourné court. L’organisateur a même dû faire un sévère rappel au règlement. En effet, depuis quelques années, les départements ne disposent plus de la clause de compétence générale. Leurs actions sont donc désormais strictement encadrées.
Classement par équipes : Territoires unis. Cette association, hétéroclite, réunit les leaders des équipes des maires de France, des départements de France et des régions de France. Créée en fin 2018, au plus bas des relations entre l’État et les collectivités, elle semble avoir du mal à concrétiser ses premiers résultats, avec le risque que les leaders ne se neutralisent entre eux, avant la grande explication de l’épreuve de 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 8 =