Actualités

Sombre et Meuse

11 mai 2020 | 0 commentaire

Ile de Houx (sur la Meuse, Yvoir, Belgique). De notre envoyé spécial. Les anniversaires ne sauraient être toujours joyeux. Dans la mythologie de la campagne de France de mai 1940, le franchissement des Ardennes est associé aux blindés de Guderian. Toutefois, Rommel est allé plus vite, se jouant de la Meuse, de ses berges, ses rives et ses espaces naturels sensibles (ENS). L’occasion de réviser ses compétences intercommunales, en s’affranchissant des différences franco-belges. Mais après tout, il n’est pas certain que les blindés de la 7ème Panzer de Rommel – on n’a pas dit la 7ème compagnie – y prêtassent eux-mêmes grande attention.

Direction : GEMAPI. La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) est une compétence confiée aux intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes) par les lois MAPTAM de 2014 et NOTRe de 2015. Rassurez-vous : ce lieu-dit ne figure ni sur les cartes d’état-major ni sur les GPS.

Point à atteindre : une organisation simple des compétences. Il s’agit de concentrer à l’échelle intercommunale des compétences morcelées pour concilier « urbanisme et prévention des inondations ». Comment ? Par une meilleure intégration du risque d’inondation dans l’aménagement du territoire, notamment à travers les documents d’urbanisme et par la gestion des ouvrages de protection. En facilitant aussi l’écoulement des eaux et en gérant des zones d’expansion des crues. En 1940 déjà, c’est pour ne pas faire baisser le cours de la Meuse en amont que le barrage de Dinant n’avait pas été détruit..

Itinéraire : tortueux, comme les méandres de la Meuse. Une loi de fin 2017 a introduit plusieurs éléments de souplesse, permettant une « mise en œuvre plus rapide et plus efficace », avec la possibilité pour les départements et les régions de continuer à exercer certaines missions en accord avec les EPCI bénéficiaires et la possibilité pour ces EPCI d’ajuster plus finement la gouvernance de cette compétence. Vous n’avez pas tout compris ? Nous non plus.

Formation : en colonne par deux (les communes et les intercommunalités). On vous épargnera la place du chef au sein de l’action mais un petit conseil tout de même : profitez du fait que les exécutifs ne sont pas encore installés pour réviser vos compétences intercommunales. Ça pourra servir une fois la crise du COVID passée pour dénouer les tensions qui pourraient survenir dans les territoires entre les collectivités, les citoyens et les entreprises.

Après la Meuse, Rommel sera le premier à franchir la Sambre, empêchant les forces françaises d’y organiser une ligne de défense, ouvrant ainsi la route d’Arras et de Lille. Sombre et Meuse disait le titre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 4 =