Actualités

Le Tour de Gaule n’aura pas lieu

24 mars 2020 | 0 commentaire

Nous sommes en 52 après mai-68. Toute la Gaule est soumise au cervoiso-virus. Toute ? Non ! Car il est des tribus qui résistent encore et toujours à son emprise, sans en faire toutefois une idée fixe… En hommage à Uderzo, qui vient de décéder, revisitons la Gaule. Un Tour rendu toutefois difficile par le blocage des voies romaines, et alors que le comité d’Olympie vient d’annoncer que le Tour de Gaule n’aurait pas lieu. Faustocopix, vainqueur en 52 rappelons-le, ne pourra donc pas défendre son titre.

Chloroquinux. Panoramix est fort mécontent. Car non seulement il ne fait pas partie du comité de chercheurs dirigé par le consul Faimoiducousous mais il vient de découvrir qu’une potion, le chloroquinux, serait en train de concurrencer « sa » potion magique. Non mais quel toupet ! Tous les protocoles sont allègrement franchis. Adieu le contrôle par le comité des tiques de la forêt des Carnutes. Adieu l’AMO. Mais non, sortez de vos livres de droit ! Il ne s’agit pas de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) mais de l’autorisation du marché (de poisson) d’Ordralfabétix. Mais comme les marchés viennent de fermer, la fraîcheur du poisson fera encore gloser…

Confinux. Voies romaines coupées. Contrôles systématiques aux entrées des cités. Dans les territoires, l’agitation est palpable. De fait, les bêtises de Camaracum ? Interdites. L’affaire du courrier de Lugdunum ? Renvoyée aux accises (fiscales). Et les ballots ? Non, pas de rapport avec le ballotage des élections mais avec les ballots de foin à constituer. C’est pour aider aux travaux des champs. Attention, il ne s’agit pas de chantiers. Même si la jeunesse est appelée à y participer.

Maitonmascoupaie. Bercyx a fait remonter une nouvelle alarmante : le rendement des radars automatiques de contrôle de vitesse des chars sur les voies romaines est en chute libre depuis les révoltes gauloises des ronds-points. Qu’à cela ne tienne ! On va affecter les sesterces, euh les recettes, des amendes des masques à la voirie. En voilà une idée qu’elle est bonne. On aurait même vu des EGM (équipes globalement mobiles) déguisées en gaulois débraillés pour provoquer le non-port du masque. Avec astreinte à 30 minutes…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × un =